• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Fergus

sur Famille d'accueil : la démagogie de Christophe Hondelatte


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Fergus Fergus 7 février 2011 17:18

Re-bonjour, Easy.

Moins d’accord avec ce post qu’avec le précédent. S’il y a effectivement déchirement dans de nombreux cas lorsque les enfants sont retirés à leurs parents, nombre d’enfants sont également soulagés de se trouver dans un foyer équilibré et dans une ambiance familiale apaisée. Peut-être existe-t-il des statistiques dans ce domaine (quelle horreur !), mais cela doit fortement varier d’une époque à l’autre, d’une ASE à l’autre.

Moins d’accord également avec cette affirmation : « les familles d’accueil font ce travail pour l’argent ». Certes, elles sont rémunérés, mais plutôt mal eu égard aux obligations de présence et de soin 24 / 24 h*. Normal non ? Qui plus est, il me semble évident que la plupart des gens qui choisissent cette activité ne le font par esprit de lucre (ils se mettraient gravement le doigt dans l’oeil), mais parce qu’ils ont un bon contact avec les enfants et le goût de leur éducation. Ce qui n’empêche pas, dans ce domaine aussi, des exceptions, mais elles sont en général décelées par les ASE lors des entretiens préalables aux agréments.

Quant aux juges sur lesquels il est si facile de tirer, ils font un métier difficile et rares sont ceux qui, se montrant désinvoltes, prennent des décisions insuffisamment mûries. Leurs dossiers sont en général bien étayés et appuyés par des auditions des parties ainsi que des expertises.

* Ma soeur et mon beau-frère ont eu un gamin apprenti marin-pêcheur qu’il fallait amener à 3 heures du matin à l’embarquement du chalutier.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès