• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de easy

sur Après l'amiante, le dioxyde de titane


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

easy easy 7 février 2011 20:35

D’une façon générale, les pigments performants sont toxiques.

Très basiquement, tout biologiste le sait, une cellule subissant une coloration en meurt. On parle de fixation. Mais là il s’agit de colorants qui fixent par réaction chimique directe.

Les autres colorants, pigmentaires, sont fabriqués, broyés pour être très fins et là ils intoxiquent déjà par étouffement. Par exemple la poussière de charbon, elle entre dans les bronchioles, elle sature les potentialités phages des cellules et les étouffe. Et bien c’est pareil au niveau de l’épiderme, ça peut tout boucher.

Ainsi, en dehors même de la toxicité chimique éventuelle d’un colorant, sa finesse peut tuer les cellules par etouffement.


Ce qui est étonnant, c’est que les anciens tripotaient le plomb, le mercure, les pigments, toutes sortes de saletés dans le genre et ils en souffraient très probablement, mais l’Histoire ne nous le rapporte pas. On nous fait tout un foin de la présence de plomb dans les peintures (surtout extérieures) alors que des générations entières de gens ont bossé directement ce métal à longueur de journée sans dommage remarqué.

Punaise, Michel Ange, avec de qu’il s’est bouffé comme poussières de marbre, comme pigments, par tous les trous, a vécu tout de même presqu’un siècle !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès