• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de caramico

sur Un village à l'agonie, comme tant d'autres


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

caramico 18 février 2011 10:26

Je ne sais pas pourquoi ma remarque dérange : Elle a été formulée par un maire d’un village avoisinant qui se bat depuis des décennies pour revitaliser son village, attirer une population pérenne et qui remarque que la grande majorité des maisons, malgré leur non-occupation, n’est pas à vendre.
Celà tient à l’attachement du Niçois, souvent originaire de ces villages, et qui était « descendu » sur la côte lors du développement de la Riviera au 19ème siècle pour y travailler, ses descendants tenant à garder un lien avec leur village d’origine.
Plus tous ceux qui vivent dans le béton et que l’arrière-pays attire, pour s’oxygéner, le temps des vacances ou d’un week-end.
Certains y habitent à l’année et font jusqu’à 100 km aller-retour pour aller travailler, notamment ceux qui ne peuvent rien acheter plus près de leur travail.
D’où les embouteillages sur la 202.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès