• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JL

sur Qu'est-ce que l'Ultralibéralisme ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

JL JL 12 mars 2011 09:12

Dans sa réponse à péripate, l’auteur qui signe Jean-Jacques Rousseau a écrit :

« ... D’ailleurs il y a en a qui font du bon pain à bon marché et les autres... C’est souvent les autres qui »réussissent« dans les affaires. » (JJR)

De fait, l’artisan fait du bon travail parce qu’ainsi il s’acquiert une réputation d’honnêté et de compétence auprès de ses concitoyens. Il se constitue un capital social qui n’est pas mesurable, en terme de CA, de PNB.

Le société capitaliste qui détruit tout ce qui est gratuit, a vocation à détruire à la fois l’intérêt qu’il y a à faire du bel et bon travail, mais aussi le tissus social : la « société de communication » est une société atomisée.
 
Les artisans y sont en voie d’extinction et n’ont d’autre choix que de rejoindre les hordes du prolétariat, les consommateurs y sont malmenés et désinformés, les valeurs morales un obstacle au profit, les employés scrupuleux et honnêtes rapidement mis au chômage, tout le monde en concurrence avec tout le monde pour gangner le plus possible d’argent, la seule valeur refuge ...

C’est pourquoi, s’il existe une main invisible, elle y est forcément psychopathe, et non pas généreuse et altruiste comme elle le pourrait l’être dans un microcosme d’artisans honnêtes et paisibles.

Ma conclusion est que, plus la société est « capitalisée » plus il faut un Etat fort. Et c’est peut-être pourquoi les Chinois vont bientôt nous surpasser. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit : la Chine est un immense territoire, et les immenses territoires ne peuvent pas se permettre la démocratie, elle y est tout simplement impossible.

L’UE est mortifère parce qu’elle cumule à la fois trois tares : le défaut de démocratie, une idéologie ultralibérale, un fonctionnement totalitaire. Un comble ! 

Nous avions un bon et bel Etat bien mais corrompu et déliquescent. Les libéraux l’ont détruit avec le soutien pétainiste de nos « élites ». Et pour cela, je hairai les uns et les autres aussi longtemps que je vivrai. 

Et cette cette haine là, c’est celle de Zola :  « La haine est sainte. Elle est l’indignation des cœurs forts et puissants, le dédain militant de ceux que fâchent la médiocrité et la sottise. » (Emile Zola)


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès