• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de BLE

sur Gérard Longuet : on n'efface pas un passé si lourd


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Groupe BLE Lorraine BLE 25 mars 2011 11:25

Gérard Longuet est à nouveau sous les coups de projecteurs de l’actualité judiciaire après les « révélations » d’une ex-commissaire aux comptes de Sokrates Group, société de conseil détenue par Gérard Longuet et son épouse. Une procédure qu’un expert-comptable est dans l’obligation de suivre dès lors qu’il constate une anomalie qui pourrait relever de faits délictuels. Longuet aurait toutefois régularisé la situation fin 2010.

Depuis qu’il a retrouvé un poste dans le gouvernement français lors du dernier remaniement ministériel, l’élu meusien, visé par de nombreuses affaires au cours de sa carrière politique avant d’en être blanchi, voit revenir le spectre des démêlés judiciaires.

En effet, lors de sa première visite en Lorraine à Phalsbourg, le 4 mars, il avait appris que Jean-Marie Kuhn, entrepreneur de Sarrebourg, avait déposé plainte contre lui pour prise illégale d’intérêts. Le plaignant se fonde sur un possible conflit d’intérêts entre la mission de conseil de quinze mois qui avait été confiée à Longuet par GDF-Suez et le fait que ce dernier ait été membre en même temps du groupe d’étude sur l’énergie en tant que sénateur. Cette plainte attend toujours d’être instruite par la justice.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès