• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de _Ulysse_

sur Les derniers jours d'un condamné


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

_Ulysse_ _Ulysse_ 14 avril 2011 12:42

C’est sur que la zone euro est mal barrée, ce pb des dettes sera résolu par l’absurde : défaut de paiement. Une dette non remboursable n’est pas remboursée c’est tout. Les premiers pays touchés sont mis au pied du mur. La Grèce refuse de céder aux dernières exigences de la triplette EU/BCE/FMI en échange de la 4ième tranche du prêt, les politiques Grecs bien que très très conciliants arrivent eux aussi aux limites de ce qu’ils peuvent faire sans déclencher une révolution. Ils vont donc devoir à nouveau faire face à des difficultés de paiement, leur sortie de la zone euro semble la seule voie possible à terme et cela va se faire dans la catastrophe ce qui rend la procédure bien plus périlleuse.

Après, nos gouvernants font n’importe quoi et ils vont s’échiner à nous presser désespérément pour rembourser, cela va mettre nos économies à genoux il n’en sera que plus difficile de se relever . Quand on prête en échange d’un taux d’intérêt faut aussi assumez le risque du défaut de paiement, c’est bien ainsi que l’on justifie la rémunération des prêts : la prise de risque, alors quand ce risque arrive faut assumez, on ne peut pas toujours gagner.
Quand une banque prête à un particulier, elle peut faire face à un défaut, pourquoi n’en serait il pas de même avec les états ? Ou alors si on refuse qu’un état fasse défaut, le versement d’intérêts ne se justifie plus non ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès