• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de eric

sur M. le Président, de Franz-Olivier Giesbert


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eric 15 avril 2011 15:23

Il me semble que FOG est complétement a cote de la plaque. C’est a cause de sa politique que Sarko est attaque a titre personnel.
Les reformes engagées touchent a tous les conservatismes, tous les exces, tous les immobilismes toutes les vaches sacrées sans égard pour l’espèce de censure qui prévalait et interdisait de les aborder.Or, les critiques savent qu’ils seraient fragiles sur ces sujet qui sont très consensuels dans la population. Ainsi, l’autonomie des universités était une nécessité, mais les archaïsmes syndicaux interdisaient d’en parler. A voir le programme éducation du PS, dans ce domaine comme sur la plus part des autres reformes, il s’apprête a entériner les reformes Sarkoziene qu’il n’a jamais pu réussir quant il était au pouvoir parce que sa bas ne voulait pas en entendre parler. Pire, en donnant des postes a des gens de l’opposition, ( Migaud, Strauss Kahn...) il a déconsidéré les climat de guerre civile du bien contre le mal qui est un des gagnes pains de la gauche.
Sur aucun de ces sujet, la gauche n’a ose s’engager dans un débat de fond. Meme sur la laïcité, elle n’ose rien dire.
Sur l’impôt sur les successions, tous le monde sait qu’il est couteux, inutile, ne rapporte rien a l’état ( la moitie du bénef annuel de Total) tout en créant des drames humains dans les familles et en étant a l’origine de tellement de contentieux fiscal, qu’il n’est même pas sur qu’il rapporte autant qu’il coute.
Et tout est a l’avenant.
Qui plus est, sur tous ces sujet, la gauche de gouvernement sait a la fois qu’elle ne ferait pas autrement si elle était au pouvoir et en avait l’estomac, mais également qu’en débattre serait déchirer une gauche divisée comme elle l’a rarement été.

Des lors, depuis 4 ans, toutes les oppositions martèlent un discours unique qui revient en gros a dire que Sarko n’est pas grand, qu’il aime les bons restau et les vacances dans le confort et, accessoirement, qu’il abime la France. Cela laisse des traces, mais je pense qu’elles sont en fait superficielles et que Sarko a raison d’être optimiste.
Tous cela n’est pas nouveau.
On trouve facilement sur internet les critiques personnelles de la gauche sur De Gaulle en 58. Dans l’ensemble, on l’accusait d’être Vichyste.... ! Si, Si !

Des que la campagne commencera vraiment, on ne pourra plus s’en tenir a ces trucs la.

On a un bon aperçu avec la primaire écolo ou un candidat accuse déjà l’autre d’être a la solde des multinationale. Qu’est ce que cela va être entre NPA front et Gauche et les différents « primaires » du PS !

Le vide abyssal et les divisions de fond qui caractérisent ceux qui osent prétendre être une unité, la gauche, convaincra a mon avis assez facilement l’électorat de faire le bon choix.

Quel citoyen de bon sens votera pour une alliance qui veut a la fois fermer les centrales nucléaires et les développer, accroitre les moyens et les postes pour le service public tout en réduisant les déficits de l’État, ne pas intervenir a l’Étranger tout en défendant les droits de l’homme partout et par tout les moyens, rester dans l’Europe tout en sortant etc.....

Je pense que comme la dernière fois, une large majorité de français choisira Sarko dans une grande indifférence ou même dans certains cas malgré son équation personnelle, a cause de sa politique et surtout en l’absence d’alternative qui tienne la route.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès