• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Aurélien Péréol

sur Les neiges du Kilimandjaro


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Orélien Péréol Aurélien Péréol 26 novembre 2011 00:02

A la réflexion, les deux victimes, Michel et Marie-Claire veulent réparer aussi le mal qui a fait que leur agresseur est devenu agresseur. Car, pour toutes les victimes, il y a un mal antérieur au mal qu’on leur a fait, un mal à la source, et qui « justifie » le caractère agressif de leur agresseur.

Ils ne veulent pas seulement réparer le mal qu’ils ont fait à leur bourreau dans l’action de dénoncer ce bourreau.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès