• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Stéphane Waffo

sur Canada, quand la nationalité française fait honte


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Stéphane Waffo 16 janvier 2007 10:55

Tout simplement n’importe quoi ! John Turner qui a remplacé Trudeau en 1984 comme premier ministre pendant deux mois avait la double nationnalité puisque Canadien, il avait conservé la nationnalité britanique.

Ensuite dire que Michaelle Jean a du renoncer à sa citoyenneté francaise pour pouvoir accepter le poste de chef d’État canadien n’est pas non plus véridique. Elle a abandonné sous la pression populaire et non par obligation.

La constitution canadienne n’a pas été voté en 1982, elle a été rappatrié, ce qui est quelque peu différent. Et même avant celà, ca n’empêchait pas les canadiens de voter pour des lois.

Ce n’est pas le fait que Stéphane Dion a été élu chef du parti libéral du Canada qui a été le prélude au mode pré-électoral. Le gouvernement de Stephen Harper est un gouvernement minoritaire et de ce fait peut-être renversé à n’importe quel moment sur des questions importantes. La durée de vie normale de ce genre de gouvernement est de 18 mois, et dans la mesure ou tout gouvernement a besoin d’avoir les mains libres pour faire ce que bon lui semble, avec ce type de gouvernement, on a pas le choix d’être toujours en mode électoral.

Quand vous dites tout le monde est mal vu sauf les gens du commonwealth j’ai juste envie de vous poser une question selon votre thèse de pseudo-racisme généralisé. Le Nigéria fait partie du commonwealth comme plusieurs pays africains. Est ce que les canadiens sont moins racistes envers eux qu’envers les francais, arabes ou chinoix ?

La question de la double nationnalité de Dion est simple. Voici la question d’un journaliste du ROC (Rest of Canada). si Dion dit qu’il est canadiens a 100%, n’est ce pas une insulte pour la France ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès