• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Montagnais

sur Christine Deviers-Joncour : Les rêveries d'une promeneuse solitaire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Montagnais Montagnais 24 mai 2012 18:27
Plaisir de lire vos articles, comme d’hab, mais..

« Debout les peuples d’or dont parleront les mythes ! » concluez-vous

Appel subliminal aux patriotes de la Grèce ? Bel acte manqué Dame A ? 

Succulent en tout cas.

Vous allez encore nous mettre dans de beaux draps.. Vous et vos égéries, vos flamboyantes hétaïres, vos lamies d’apparat, vos inflamatory écrits...

Et dire encore que je suis pisse-froid, malappris, troll-trope, enragé-vendu..

Mais, même si on a tous noté que CDJ a été une femme éblouissante de beauté physique, ses jambes, ah ! On doit bien rappeler qu’elle a pas tout compris à ce qu’elle servait.

Vous avez lu son livre ? On y parle bien des com de Dassault, de Lagardère, d’Alfred, de Gomez.. Et pas seulement de Dumas aux ongles noirs et cheveux gras ?

Enfin, comme disait Dassault sur le salon de Singapour au chef d’Etat-Major Taïwanais, répétant à l’envi :

 - « ..on a sauvé des pans entiers de notre industrie.. »

Mille indulgences à CDJ.

Quant à la forme de son discours, je me résous à ne pas formuler la moindre critique, laissant à vos lecteurs le soin de juger sur échantillon..

Car vous avez pris soin, vous, d’évacuer le plus ridicule des citations.

Tenez, vous aviez oublié : 

Quote -------------------------

- « ‎ » Le Chant général sourd des poitrines opprimées. Il n’est plus général, le Chant, il est mondial. Il est encore cacophonie, il va devenir symphonie.

Ici et là, des voix s’élèvent. Alors, certes, c’est encore les courbes, les équations, les colonnes. C’est encore le CAC 40 et le Dow Jones, les encravatés, les coiffés la raie sur le côté, à la Pujadas. Les télés ronronnent, couvrant le bruit des chars, des missiles et des râles, mais des voix fêlées, couvertes de sang, montent de la nuit opaque.

C’est quoi, le fascisme ? La télé. Ni plus ni moins.

Il y a toujours le vol sourd des corbeaux sur les plaines. Il y a surtout ces pays, tous ces pays qu’on enchaîne. Il y a encore la nuit poisseuse.

Regarde bien, camarade. Nous avons notre Gestapo, nos reconduits à la frontière, nos Roms et l’étoile jaune. Au loin, c’est le bruit des canons et l’odeur du sang. Nous avons Gaza concentration et SS. Nous avons les restos du coeur, les SDF, le SAMU qui n’a absolument rien de social.

Des hordes de chômeurs, d’exclus, d’immigrés stigmatisés. Voilà qui nous sommes et ce que nous faisons.

Plus jamais ça, qu’on criait ! On est à 1 doigt et demi de faire pire.

Mais il y a ces voix, le Chant général se lève. Il va gagner en force, en vigueur, il va devenir chair et peuples. Car on va s’indigner et se révolter. On va se lever et marcher, le poing levé. On va le terrasser, l’oppresseur.

Courage, le temps arrive !« 

Unquote--------------------------------------

C’est une bien inélégante façon de cracher dans la soupe.

Quant à Gestapo, SS et »doigt et demi« , on appréciera la précision des références.

Y’a pas »rêveries".. Y’a cauchemars. Y’a Hybris, comme d’hab.





Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès