• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de egos

sur Christine Deviers-Joncour : Les rêveries d'une promeneuse solitaire


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

egos 25 mai 2012 18:28

Bonsoir Ariane, 

attendue et inattendu,
votre publication et le thème développé,
le pluriel serait approprié mais le lecteur revendique sa subjectivité.

prélude à un roman ? 

l’époque en question fut riche en turpidures, grands et petits drames et abominations dans l’arrière cours post coloniale, en personnages blafards au passé douteux, aux moeurs permissives ouverts à toutes les compromisions.

le destin de CDJ, petit animal aux ailes broyées, à la nature ambivalente sert ici de pretexte à une évocation de la condition féminine et à la dualité de ses combats.

sweet dreams
some of them want to use you
some of them want to get used by you
some of them want to abuse you
some of them want to be abuse you


la sensibilité de la narration, la richesse des nuances dans l’exploration des sentiments font de ce texte un moment de tendresse et de lucidité que l’on voudrait prolonger.
Il nous entraine dans les profondeurs des eaux troubles et séduisantes du désir, peuplées de chimères, là ou les apparences ne sont que miroitements et les rêves la seule réalité.

la litttérature est une arme, le roman son chant de guerre


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès