• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Tristan Valmour

sur Une nouvelle molécule pour guérir les AVC et doubler la neurogenèse ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Tristan Valmour 29 juin 2012 16:36

Mon cher Adrien,

Je n’ai qu’une chose à dire : bravo, tant sur l’art que sur la manière. Et ne vous inquiétez pas, je ne suis pas là pour vous embêter ; je n’interviendrai plus sur vos articles que je lirai pourtant, parce qu’ils sont très intéressants. Et si je vous titille, c’est parce que je vous aime bien.

Quelques remarques cependant (je ne vais pas tout reprendre ) :

Naturellement, personne ne sait avec combien de neurones on naît, et personne ne sait combien de neurones un adulte dispose. Cependant, le chiffre de 150 à 200 milliards de neurones pour les bébés a été plusieurs fois avancé.

Il n’existe aucun lien assuré entre l’augmentation de la neurogenèse et le fait d’être plus créatif ou plus rapide, etc. c’est infiniment plus compliqué que cela ; de nombreux paramètres entrent en compte. « Il ne suffit pas d’en avoir une grosse, il faut savoir s’en servir. »

C’est vrai, je n’aime pas la notion de Q.I. parce que c’est un indicateur grossier. La personne qui a un Q.I. de 130 et qui provoque un homme de 130 kg vous paraît-elle intelligente ? L’intelligence, c’est le fait d’être adapté à son milieu. En matière d’intelligence, je suis très attaché à Howard Gardner.

Les nootropes influencent véritablement la psychologie en provoquant divers troubles de la personnalité, comme rendre asocial. Il existe des études sur le sujet, j’irai les rechercher sur mes serveurs si vous souhaitez. Cela n’a rien à voir avec la construction d’une personne humaine au fil de sa vie. De plus, des scientifiques comme Martha J. Farah de l’université de Pennsylvanie, spécialiste de l’augmentation de la neurocognition par l’emploi de nootropes ou par d’autres types de stimulation met en garde contre d’autres effets inconnus. Elle dit par exemple une possible perte de mémoire quelques années après avoir consommé ces stimulants. Pour faire un travail sérieux, intéressez-vous aussi aux côtés négatifs, parce que c’est trop grave.

Je vous propose une petite expérience. Mettez-vous devant l’objet, fixez le le plus longtemps possible. Notez les effets. Pourquoi allez-vous arrêter de fixer ?

Et réfléchissez : si le cerveau effectue toutes les connexions dont il est potentiellement capable, combien pèserait-il, quelles quantités d’énergie lui faudrait-il, quelles seraient les répercussions sur les organes ?

Howard Gardner a étudié les génies. Il en a déduit qu’ils travaillaient beaucoup plus que les autres. Au fait, saviez-vous que Niels Bohr, prix Nobel de physique, était un penseur très lent ?

Cela fait 25 ans que je travaille (théorie + pratique) sur l’éducabilité cognitive, et tout ce dont je suis sûr pour le moment, c’est que pour être plus « intelligent », il faut apprendre à utiliser les bonnes stratégies pour résoudre les problèmes. Et là, croyez-moi, il y a déjà de quoi faire pour être un homme augmenté tout en restant soi-même. Tout ce dont je suis sûr, c’est qu’il faut beaucoup de temps pour se construire, pour connaître vraiment. Et ni l’hypnopédagogie, ni un quelconque stimulant ne pourront rien y faire. Parce que l’accès à la connaissance est un processus très long et très complexe, or augmenter la capacité du moteur sans augmenter la capacité des roues, du réservoir (etc.) ne fait pas une meilleure voiture.

Tout ce que je peux dire aux lecteurs, c’est de ne pas consommer de nootropes. On verra dans 20 ans les effets. Au Japon, ils ont déjà vu les effets de la Ritalin sur les sujets sains. Vous avez vu l’état des sportifs de haut niveau à 40 ans ?

Pour terminer, si l’usage des nootropes peut effectivement dans certains cas conduire à une augmentation des performances à certains tests psychométriques, en revanche, il a été prouvé jusque là qu’ils n’améliorent pas les résultats à l’université. Apprendre, être créatif, et résoudre les problèmes que pose la vie quotidienne, c’est beaucoup plus compliqué que de passer des tests en cabinet de psy !

Bien amicalement


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès