• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Mycroft

sur Face à l'économie de la complexité : une politique dogmatique et une « justice » privée de principes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Mycroft 17 août 2012 15:17

Article qui essais de nous faire gober que la hausse de complexité du système économique est autre chose qu’une preuve de son absurdité première.

Contrairement à la physique, qui gère des lois qui n’ont rien d’humaine, avec lesquelles ont ne peut négocier, l’économie ne concerne que les hommes et leur façon d’organiser leur ressources. Elle ne fait que décrire un choix humain.

L’économie essais de faire passer ce choix organisationnel pour une obligation naturelle, pour une loi scientifique. Alors que les habillage scientifique de l’économie sont largement reconnus par les vrais scientifique pour être de la poudre aux yeux, de par l’absence de protocoles expérimentaux fiable.

De plus, la collusion des économistes influents avec les grands possédants est une évidence. Cette collusion fait que le modèle économique dominant est fait pour favoriser les possédants (ce qu’il fait qu’ils s’enrichissent systématiquement sans apporter, de par leur personne, quoi que ce soit à l’humanité). Les économistes sont donc un clergé moderne, servant en priorité à justifier la domination financière des grands possédants qui sont eux une nouvelle noblesse.

Vous faites des constats vrais, il faut reconnaitre cela, mais vous minimisez les fautes. La fautes n’est pas simplement le fait de se perdre dans cette complexité artificielle. La faute est d’avoir crée cette complexité pour essayer de justifier des privilège injustifiable et d’avoir fini par entrainer ce monde dans un désastre pour entretenir cet immense « WTF » alors que, dès les base, il fallait tout jeter à la poubelle pour repartir proprement.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès