• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de JL

sur « Car le fascisme avait, à son programme, la réalisation de l'Union européenne »


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Francis, agnotologue JL 10 septembre 2012 10:59

Bonjour,

merci, le canard républicain, pour cet édifiant article.

Cette question deGoebbels que vous rappelez : Qu’espérer d’une Europe composée d’États démocratiques ? Dans de tels États, la non-solution des problèmes intérieurs rend impossible tout progrès sur le plan international.”

trouve ici un étrange écho contemporain, je cite :

« Extraordinaire conquête dans un XVIIIe siècle monarchique, la démocratie ressemble à un monument inachevé dont l’architecte aurait disparu. La représentation politique tourne à vide, l’abstention aux élections augmente, la crise sociale fragilise le citoyen … Aliénée par le « triangle de fer » que constitue l’alliance des dirigeants politiques, économiques et médiatiques, divisée par cette « haine de la démocratie » qui sépare les citoyens se tenant à l’intérieur du « cercle de la raison » libérale de ceux qui en sont exclus, limitée non plus seulement par les Constitutions, mais par les « contraintes extérieures » de la mondialisation, la souveraineté populaire semble n’être plus qu’une source de légitimité parmi d’autres…. . » (à lire dans ce remarquable article « La citoyenneté réelle implique l’abolition de l’exploitation » par Allan Popelard, paru dans LMD septembre )

Comment faut-il appeler ce « triangle de fer » (Expression du sociologue américain Charles Wright Mills 1916-1962)., sinon un fascisme néolibéral ?


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès