• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Pierre-Marie Baty

sur Quand Gergovie honorait une vierge mère du nom de Marie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 30 octobre 2012 14:51

Cette élégance vous honore, soyez toutefois assuré que je ne vous en aurais absolument pas voulu de ne pas l’avoir fait smiley

Effectivement, il est difficile d’aborder un texte à traduire sans se laisser influencer par les idées préconçues que nous nous en faisons. Ceci est vrai de toutes les traductions, et il est certain que des générations d’historiens ont été ainsi induits en erreur par les imprécisions commises par leurs prédécesseurs.

On trouve l’illustration de ce phénomène dans les divergences qui existent entre les traductions de la Bible araméenne, la version grecque puis la TOB qui fait actuellement autorité chez les chrétiens. Cela va parfois jusqu’au contresens !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès