• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Pierre-Marie Baty

sur L'incompréhensible grogne des chirurgiens


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 15 novembre 2012 16:59

J’attendais un avis contradictoire pour me faire le mien sur ce débat, le voilà ; merci M. Colignon d’avoir posté le vôtre.

Effectivement il y a des points de cet argumentaire qui risqueraient d’être mal compris, notamment le n° 10, qui donne l’impression que certains chirurgiens tarifent en fonction de la situation financière estimée de leur patient (l’exemple du commerçant qui arrive en Série 7...)

J’aimerais savoir, en toute franchise, comment se déroule cette estimation ? Comment un chirurgien module-t-il, en plus de leur coût intrinsèque, le prix de ses actes devant son patient, et si c’est simplement « au flair », comment vous accommodez-vous de la probabilité que, par exemple, vous vous soyiez lourdement trompé sur la situation financière de quelqu’un, et l’ayez mis involontairement dans une situation précaire car lui ayant facturé au double un acte que vous auriez pu lui facturer au simple ?

Bien cordialement


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès