• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Christian Labrune

sur Un parti politique, ce n'est pas une mafia...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Christian Labrune Christian Labrune 24 novembre 2012 18:46

Rosemar,

S’il n’y avait pas le Parti socialiste, refondé à Epinay par François Mitterrand de l’Observatoire, un homme politique très expérimenté, décoré de la francisque pour faits de résistance et ami jusqu’à la fin du chef de la police de Vichy, promoteur ensuite, vers le milieu des années 80, du Front National, où irions-nous ?

Grâce à Dieu, nous avons François IV, digne héritier d’un père spirituel dont il a su toujours se réclamer et dont nous attendons notre salut. Je ne suis pas du tout poète, mais je peux bien rappeler ces beaux vers de Malherbe qui sont encore une fois de circonstance :

La moisson de nos champs lassera les faucilles (1)

Et les fruits passeront la promesse des fleurs (2)

(1) Allusion prophétique au « programme commun » avec les communistes, probablement.

(2) à prendre au sens figuré : la promesse des roses, lesquelles sont les fleurs emblématiques du Parti de la Grande Vertu, ennemi juré du Vice et même des Vertus Petites.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès