• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de astus

sur Pulsion de mort


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

astus astus 18 décembre 2012 16:32

L’article auquel vous faites référence ne précise malheureusement pas la notion même de crime ou de criminalité qui recouvre des infractions très différentes les unes des autres : (réf. Wikipedia)

Catégories de crimes[modifier]

Le crime est généralement divisé en six catégories distinctes : les crimes avec usage de la force, les crimes contre la propriété, les crimes contre l’ordre public, les crimes contre l’État, les crimes contre la justice et les crimes non parfaits.

  • Les crimes avec usage de la force incluent tous les crimes dirigés directement vers une personne. Cette catégorie de crimes inclut de même les infractions où des menaces sont proférées quant à l’usage de la force. Par conséquent, cela inclut tous les crimes dans lesquels la violence est le moyen servant à la perpétration de l’acte, le but, tels que les agressions.
  • Les crimes contre la propriété incluent toutes les infractions où se produit un transfert illégitime de propriété ou un acte de détérioration sur des biens monétaires, mobiliers ou immobiliers. Cette catégorie d’infraction n’inclut cependant pas les crimes où une force ou des menaces sont utilisées contre une victime. Par exemple, le vol qualifié est catégorisé dans les crimes avec usage de la force contrairement au vol à l’étalage et au vol avec effraction.
  • Les crimes contre l’ordre public comprennent les infractions qui désorganisent les opérations normales de la société ainsi que la capacité des gens de fonctionner efficacement. Ces infractions incluent, par exemple, les émeutes et les actes contraires aux bonnes mœurs.
  • Les crimes contre l’État incluent toutes les infractions dont le but est de tromper le gouvernement, telles que l’évasion fiscale et la trahison.
  • Les crimes contre la justice sont des infractions qui portent atteinte à la justice proprement dite, et qui ont donc pour but soit de créer une injustice, soit de ralentir le processus de rétablissement de la justice. Ces infractions incluent par exemple l’entrave et le parjure.
  • Les crimes non parfaits sont des conduites réputées être criminelles sans qu’aucun dommage réel ne soit ou n’ait été encouru, à condition que le dommage qui aurait été causé, dans l’éventualité où l’acte aurait été commis, en aurait été un que la loi cherche à prévenir. Cette catégorie inclut par exemple le complot, la tentative et l’incitation.

Et je rappelle que l’article porte sur une tuerie collective, non sur les phénomènes de délinquance générale.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès