• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de oncle archibald

sur Perdre la tête


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

oncle archibald 10 janvier 2013 12:43

« Je me demande si les formes les moins profondes ne sont pas les plus difficiles à vivre pour le sujet affecté, car il reste encore de la lucidité pour juger son état. »

Oh que oui ! J’ai vu ma mère devenir colérique et violente à un point que personne n’imaginait, par souffrance de ne pouvoir communiquer ... Avec l’infirmière et l’aide de vie qui la soignaient nous en avons parlé .. Nous étions dans l’incapacité de savoir ce qui passait dans cette tête malade mais avions la conviction qu’il y avait par moments une terrible lucidité sur sa propre déchéance ... C’est la que l’on approche les limites de l’insupportable pour nous comme pour le sujet affecté par cette terrible maladie ... 

Pourtant au début nous n’avions rien vu venir de grave ... Au bord de Loire on « perd les oies » dans le midi on « répapille » .... Toujours répéter les mêmes choses, ne plus se souvenir de l’immédiat mais garder une mémoire assez fidèle encore du passé lointain ... C’est le début .. Les proches disent « elle se fait vieille » ... jusqu’au jour ou un médecin donne un diagnostic plus précis ... démence sénile ... Alzeimer ... Mon légionnaire ! Elle l’a chanté parfois à tue-tête (c’était de circonstance) quasiment jusqu’à ce qu’elle ne parle plus du tout ...

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès