• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Gabriel

sur Arts martiaux : La cage de l'image de soi


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Gabriel Gabriel 29 janvier 2013 11:54

L’Aïkido a de ceci de particulier, par rapport à d’autres arts martiaux, qu’il ne se pratique pas dans un but de médaille, de récompense étant donné qu’il n’y a pas de compétition. Sa pratique est un échange entre partenaire (Tori et Uke). Il est évident que pour aborder la phase « spirituelle » de cet art, il faut soit de nombreuses années de pratique, soit une convention mentale déjà acquise à sa philosophie (Une bonne ouverture d’esprit). Les travers que l’on retrouve dans ce milieu sont les mêmes que ceux que nous retrouvons dans la vie professionnelle, familiale ou associative où la guerre des ego s’alimente de rancœur en vue d’agrandir son périmètre de pouvoir (il suffit de voir ce qui ce passe actuellement entre les dirigeants de la FFAAA et la FFAB, sans parler des fédérations dissidentes…) Les pratiquants restent des hommes ou des femmes avec leurs qualités et leurs défauts et il serait illusoire de penser que la seule pratique d’un art martial quel qu’il soit serait suffisante à leurs évolutions. Ayant presque une vingtaine d’années de pratique dans cette discipline, il m’arrive de dispenser des cours en tant que remplaçant, c’est pour moi un honneur et un enrichissement extraordinaire que de pouvoir faire partager ses sensations et son point de vue au travers de la technique et là, je m’aperçois à cette instant donné, que j’ai de nouveau tout à réapprendre. Aussi, faut-il arrêter de se prendre la tête et simplement, de temps en temps, s’asseoir dans un coin pour écouter sa petite voix intérieure qui nous donne la plus merveilleuse des musiques, celle qui nous permet de danser avec autrui. 


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès