• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de wesson

sur En attendant la fumée...


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

wesson wesson 13 mars 2013 13:14

« le pesant silence sur le Chili de Pinochet  »


C’est le moins que l’on puisse dire, et aussi les discrètes négociations du saint siège , du cardinal Lopez Trujillo et de Ratzinger pour faire libérer ce dernier lorsqu’il fut détenu à Londres.

Ce qui est symbolique de la dynamique qu’ont voulu briser JP2 et B16, on peut la résumer avec 2 citations de Hélder Câmara, évèque brésilien et figure de la théologie de la libération :

 « Je nourris un pauvre et l’on me dit que je suis un saint. Je demande pourquoi le pauvre n’a pas de quoi se nourrir et l’on me traite de communiste ».


    « Il y a trois sortes de violence. La première, mère de toutes les autres, est la violence institutionnelle, celle qui légalise et perpétue les dominations, les oppressions et les exploitations, celle qui écrase et lamine des millions d’hommes dans ses rouages silencieux et bien huilés.La seconde est la violence révolutionnaire, qui naît de la volonté d’abolir la première.La troisième est la violence répressive, qui a pour objet d’étouffer la seconde en se faisant l’auxiliaire et la complice de la première violence, celle qui engendre toutes les autres.Il n’y a pas de pire hypocrisie de n’appeler violence que la seconde, en feignant d’oublier la première, qui la fait naître, et la troisième qui la tue. »

    Avoir voulu faire taire ces hommes là, et n’avoir pas su évoluer comme il se doit sur le célibat des prêtres (dont on pourrait penser que les affaires de pédophilie en sont la conséquence), voilà à mon sens les vrais raisons du déclin de l’influence vaticane, et peut-être du schisme qui pourrait avoir lieu.

    Voir ce commentaire dans son contexte





    Palmarès