• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de epicure

sur Du pouvoir théocratique à la démocratie, la fausse et la vraie


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

epicure 5 avril 2013 00:32

La vraie démocratie nécessite surtout une éducation, les autres systèmes eux reposent effectivement sur des croyances, surtout la monarchie de droit divin et la théocratie.
La vrai démocratie repose sur un pouvoir collectif, elle nécessite de laisser de côté ses égoïsmes de pouvoir de côté, l’acte de foi de la démocratie c’est d’avoir confiance aux autres pour faire pareil que soi( sinon on peut tomber dans l’oligarchie ).
Les autres systèmes reposent sur l’égoïsme des élites qui ont besoin que le peuple ait des croyances pouvant justifier le privilège de pouvoir qu’ils ont sur le peuple. La première croyance à inculquer c’est donc que les intérêts particuliers et égoïstes des élites servent l’intérêt de tous.

En fait aux trois modèles proposés de base, il en existe un théorique particulier qui pourrait se résumer en une théocratie panthéiste , ou panthéocratie, où la chose vénérée est unique/unitaire et est de partout, dans la nature, l’univers et surtout la communauté humaine , ni élitiste , ni démocratique, sans hiérarchie donc, où tout les personnes composant la communauté, non égoïstes, sont tous au service de la commuauté organique qui fixe de façon uniforme, égale, chaque geste et pensée des membres de cette communauté. Ce qui y ressemble le plus dans notre culture ce sont les communautés monacales au niveau mentalité, vision de la communauté. Mais ce modèle nécessite un bon nombres de croyances de la part de ses membres pour pouvoir être appliqué.
Les régimes totalitaires dits communistes reseemblent par leur discours et certaines pratiques à une panthéocratie, sauf que ce sont dans la pratique des régimes basés sur le pouvoir égoïstes de certaines élites avant tout.
 Le nazisme étant anti-universaliste par contre ne contient pas d’élément panthéocratique, c’est un régime de soumission à une hiérarchie implacable, il partage juste l’autoritarisme..


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès