• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Thibaut Driffort

sur Notre système en overdose de crises ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Thibaut Driffort Thibaut Driffort 10 avril 2013 19:43

Bonjour et merci pour votre commentaire ! Je suis heureux d’avoir l’opportunité d’y répondre.


Premièrement, je m’étonne de cette assimilation que vous faîtes entre « développement durable » et « croissance économique » (telle qu’elle est mesurée aujourd’hui). Quand je parle d’un développement durable, je fais référence à la transition entre notre société telle qu’elle est aujourd’hui, avec toutes ses qualités et ses défauts, et notre future société quand elle aura atteint cet objectif de durabilité, autrement dit ce jour où il y aura assez de ressources pour tout le monde et pour toujours (de façon très simpliste et utopique j’en conviens). Alors quand vous dites que « Ce développement durable est recherché par tout ce qui est capitaliste aujourd’hui », j’en serais vraiment très heureux ! Ce serait une bien belle conciliation.

Concernant le terme « soutenabilité », je perçois ça comme un synonyme utilisé par les détracteurs du concept de « développement durable », qui l’assimileraient au capitalisme. Et si je suis d’accord avec vous que ce terme est employé n’importe comment aujourd’hui, je ne vois pas pourquoi on y ajouterait un peu plus de confusion en y substituant un synonyme.

Concernant la Crise à laquelle je fais référence, elle se situe à un échelon bien supérieur à celle dont vous faites référence et qui est lié aux inégalités de revenus. Ce serait comme dire qu’il n’y a pas de crise écologique parce qu’un seul côté de la banquise fond ou parce qu’en France on ne perçoit pas les conséquences de cette crise. En parlant de Crise avant un grand C, je fais référence à cette crise systémique et structurelle qui concerne le lien social (le rapport entre les Hommes) ainsi que le rapport entre l’Homme et son environnement.

Enfin, pour la dernière partie de votre commentaire, je ne partage pas votre votre idée de marcher« fourche à la main » pour « chasser du politique ». Je pense réellement qu’une simple décentralisation du pouvoir doublée par l’avènement d’outils de démocratie participative à l’échelon local, changeraient déjà beaucoup de choses. Mais vous avez raison, ça passe aussi par une participation plus importante des citoyens dans un contexte de crise de confiance massive...

J’espère avoir répondu au mieux à vos interrogations ! smiley Bonne soirée !

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès