• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de eric

sur Des patrons « débrouillards » ou voyous !?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eric 10 mai 2013 11:33

C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, mais elle ne doit pas nous détourner des vrais priorités.
17 % de l’emploi public est occupée par des précaires (11% dans le prive) Avec les « emplois avenir » ce sont a nouveau des centaines de milliers de jeunes sortis de notre système éducatif sans formation digne de ce nom, qui vont abonder la main d’œuvre a très bon marche, non qualifie, sans aucune garantie (pas de jours de carence), qui fait les sales boulots a la place de titulaires absolument débordés. On va frôler les 20%. Un emploi public sur 5 !
En dehors du fait que le cout exorbitant plombe les finances publiques sans espoir pour les jeunes concernés, comme l’a montre le rapport CdC réalisé par Migaud, que c’est de la tromperie vis a vis de l’Europe ( on augmente en pratique la fonction publique la ou on s’est engage a réduire les couts)
il y a la une vraie jungle sociale, sans les recours que l’on a dans le prive.
La solution pourrait elle être de baisser les charges pour toute cette jeunesse afin de lui faciliter l’accès a des emplois formateurs dans le secteurs prive et ainsi évincer les low cost ? Comme le cout ne serait pas supérieur, qu’ils accéderaient a des « vrais emplois productifs »

,http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/les-mythes-de-l-entrepreneur-heros-135528?debut_forums=0#forum3713853
qu’ils augmenteraient la compétitivité des entreprises, on s’étonne que l’etat n’y pense pas. Sauf bien sur si il pense que notre appareil productif souffre moins que notre administration et que la question du chômage est moins grave que le surmenage des services publics...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès