• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de spartacus

sur L'accompagnement social


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

spartacus spartacus 24 mai 2013 12:20
Il faut sortir de la croyance ubuesque que seul l’État, par son intervention « est en mesure de rétablir les équilibres fondamentaux ». C’est ridicule.

La prise en charge par des associations, par l’état, souligne pour l’assisté sa dépendance, sa vulnérabilité et sa différenciation. Un pauvre ne veut pas de être considéré comme pauvre, ni qualifié de pauvre. 
En France 33% des allocations et prestations sociales d’ayants droit ne sont pas réclamées. Par ailleurs, quand l’état s’occupe de tout, la société civile se défausse de tout. L’état substitue la responsabilité collective à la responsabilité individuelle.


Peut être faut il prendre l’exemple des USA.....L’absence d’interventionnisme étatique entraîne un e société de solidarité impressionnante. 

48% des adultes actifs donnent spontanément une partie de leur temps à une association caritative 
89 % des foyers donnent spontanément de l’argent directement.

Les organisations caritatives utilisent 6 millions de bénévoles et 7 millions de salariés, soit plus de 10 % de l’activité économique du pays.

Plutôt que de réclamer des « moyens », mieux vaudrait il sensibiliser les individus a se substituer à l’état directement et apprendre à avoir d’autres réactions que demander à l’état qui lui n’agit que pour contenter des groupes de pression, mais ne résoult rien.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès