• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de doctorix

sur Les idiots utiles du néocapitalisme mondial


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

doctorix doctorix 4 juin 2013 17:10

Je vais intervenir ici sans avoir lu l’article, qui est surement très bon puisqu’il a beaucoup de réactions. C’est d’ailleurs pour ça que je l’ai choisi. C’est qu’il y a urgence, et il faut qu’on me lise.

Vous savez sans doute comment se passe le choix des articles sur agora : on propose, et les autres rédacteurs disposent, sous forme de plussage ou de moinssage.
Quand le chorum est atteint, c’est diffusé.
Il se trouve qu’en ce moment même est proposé aux choix des rédacteurs un article très intéressant sur la pédophilie au Pays-Bas, qui met en cause principalement un Ministre de la Justice mais aussi des membres de la famille royale.
Cette famille a un passé nazi très sulfureux, et semble se mettre à nouveau en valeur. J’ai ouï dire que la famille royale de Belgique était aussi régulièrement impliquée dans des scandales du même ordre, dont l’affaire Marc Dutrou.
Il est d’ailleurs constant que ces familles, qui font partie des 150 familles importantes du monde, aient à faire face à ces accusations, et de mauvaises langues prétendent que ces fins de race soient parfaitement dégénérées.
Ça la fout mal à deux jours de l’ouverture du Bilderberg, ou la famillle royale de Hollande a un rôle prépondérant.
Mais où veux-je donc en venir, me direz-vous ?
Eh bien à ceci, que cet excellent article de Donde Vamos a été plussé 16 fois au moment où je l’ai moi-même plussé.
Mais imaginez-vous qu’il a été également moinssé ...16 fois. 
Et qu’il sera moinssé 50 fois s’il est plussé 50 fois.
Et qu’il ne paraîtra pas, réservé aux rédacteurs.
Où, dites-moi, a-t-on pu trouver 16 moinsseurs pour ce scoop fantastique ?
De deux choses l’une : au sein des chiens de garde qui ont infesté la rédaction, ou bien par un petit coup de pouce de la direction d’agora. Il n’y a pas d’autre choix.
Méditez bien la-dessus, et pardon à l’auteur pour cette intervention subversive.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès