• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de France-Tibet Ile-de-France

sur Une nouvelle résolution européenne pour le Tibet en 2007


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Tibet Libre France-Tibet Ile-de-France 21 février 2007 14:37

Pour vous répondre :
- Le Tibet fait partie de la Chine depuis son invasion en 1949 par la République populaire de Chine de Mao. Les Droits de l’Homme et la Démocratie sont libérateurs pour l’Homme. La barbarie, c’est l’apanage des gouvernements totalitaires. Utiliser les mots de Démocratie et de Droits de l’Homme dans un but babare de domination d’un autre peuple est un non-sens.

Par ailleurs, le souhait le plus cher du Dalai Lama est de résoudre pacifiquement la question du Tibet. Il ne demande plus l’indépendance, mais une autonomie réelle au sein de la République populaire de Chine. S’il retourne au Tibet dans cette vie, il souhaite abdiquer de son rôle politique en faveur d’un gouvernement démocratique tibétain (il est encore le chef temporel du Tibet, en semi-retraite, et il a mis en place un système démocratique en exil). Il souhaite aussi oeuvrer, après la résoultion de la question tibétaine, à la reconciliation entre les peuples tibétain et chinois. Tout cela est dans l’intérêt bien compris de la Chine, et donc aussi de l’Europe, qui a tout à gagner de l’évolution pacifique de la Chine vers un Etat de Droit démocratique, les totalitarismes ayant en général tous disparus dans le chaos.

Il y a peu de chef d’Etat qui soit aussi exemplaire comme l’est le Dalai Lama, aucun aspect néfaste ne peut être décrit dans ses actions.

Concernant l’implication de l’Europe, seul l’avenir dira si elle sera effective ou pas. Les Résolutions du Parlement européen ne sont nullement dictées par les associations. Elles font suite à des considérations de politique internationale.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès