• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Bertrand Loubard

sur Viols au Congo : Les médias français esquivent le sujet


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Bertrand Loubard 25 novembre 2013 20:58

Le receleur est pire que le voleur…..Ne pas dénoncer les Rice, Albright, Clinton, Rodham, Power, Powell, Kagamé, Kabila, Musévéni, Annan, Dallaire, Prosper, Blair, Sarkozy, Hollande, Giscard, Kouchner, Gahima, Kayumba, Rujugiro, Rudasingwa, Kabuye, d’Avignon, Eyskens, Michel and C°…….. par leur nom et leur petit nom………..ne serait-ce pas « couvrir » des receleurs des fabuleux profits générés par la Guerre des Grands Lacs ? En effet, ne serait-ce pas ceux-là mêmes, qui seraient pire que les violeurs. La structuration de la propagande prévoit de susciter une repentance globale sécurisante pour chaque individu en particulier. Elle structure la culpabilisation de la collectivité anonyme au détriment de celle des personnes réellement impliquées. Donner la véritable identité des véritables profiteurs impliquerait qu’ils passent véritablement en justice, pour la vérité, la justice et la réconciliation, comme l’a proposé Desmond Tutu. Mais cette éventualité est, en dehors de tous doutes raisonnables, invraisemblable, utopique car « unworthy ». Ajouter un peu d’ONG, de Sœur Teresa, de Père Damien, de Tiers Mondisme, de Rusesabagina, de Dr Mukwege et cela fera un bon scénario pour trouver qu’il y a quand même, en chacun d’entre nous, encore un peu de « Schindler » (malgré tout et pour pas trop cher). Il faut soigner le contenant et l’étiquette d’une journée mondiale de lutte contre le viol pour faire oublier le contenu et confondre le viol et le violeur ….et peu importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse…


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès