• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de philouie

sur La survie humaine au risque de l'absurde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

philouie 9 décembre 2013 21:47

La solution est bien de prendre conscience de son ombre le mieux que l’on peut.

Comme déjà dit, point de vue erroné.
On ne travaille que ce qui est en conscience.
c’est la formule : ce n’est pas parce qu’on se souvient qu’on guérit, c’est parce qu’on guéri qu’on se souvient.

le « se souvient » peut s’entendre ici comme « prise de conscience de l’ombre. »


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès