• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de jack mandon

sur La survie humaine au risque de l'absurde


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

jack mandon jack mandon 20 décembre 2013 12:27

philouie,

La révolte, la guerre, deux réflexes réactionnels au sentiment de castration.
La castration, c’est à dire le sentiment que l’on en a. (subjectivité)
Toute arme pointée sur autrui revêt un caractère phallique vengeur.

Mon unique préoccupation, sans doute bien triviale,
lorsque Jésus accepte d’être cloué sur la croix et que la théologie, voire,
la philosophie greco-romaine inscrivent au dessus de sa tête,
IN HOC SIGNO VINCES, offrent aux païens l’occasion d’enfoncer le clou.
C’est à dire de massacrer un homme qui plante, en signe de paix,
l’épée en terre, le Tau grec, le symbole de la croix.
Bien sur, nous sommes prévenus « Mon royaume n’est pas de ce monde »
Ce qui fait s’interroger le « matérialiste » que je suis.

La vie de personnages à la fois complexes et mystiques rejoignent la vision
christique. La vie de Charles de Foucault, celle de l’abbé Pierre
et celle de soeur Emmanuelle.
le premier connait une conversion magistrale, c’est un mystique,
les deux autres inscrivent leur vie dans le monde des pauvres.
La vie de Charles de Foucault est marquée par la proximité
des populations musulmanes, tant à la trappe en Syrie qu’à Nazareth
et enfin en Algérie. Le regard porté par Charles de Foucauld sur l’islam
évolue au fil du temps. L’exploration du Maroc et la ferveur qu’il observe
chez les populations musulmanes et juives joue sans doute un rôle
essentiel dans le début de sa conversion. Il est un temps attiré par le Coran,
avant de définitivement s’en écarter. Toute sa vie est toutefois découverte
et de l’apprivoisement des autres en qui il voit des frères.
Il pense que les musulmans ne peuvent pas comprendre le christianisme
sans être ouverts à une éducation « égale à la nôtre »,
afin qu’ils puissent juger par eux-mêmes leur religion.
Au terme du XIXe siècle, l’esclavage était maintenu de concert,
par les chrétiens et les musulmans dans le monde arabo-musulman.
Une injustice partagée par tous les religieux de cette époque,
Il la conteste en achetant des esclaves pour les libérer.
Pour finir assassiné par son gardien musulman.
La vision du prochain méconnue en terre islamique.
Le fondement du christianisme, souvent ignoré par les chrétiens.
Le récit fondateur du Samaritain.
Deux fondements chrétiens, le pardon et le prochain.
Deux critères qui sont fondateurs dans les sciences humaines.
Les sciences humaines méconnues par les religieux sectaires.

Seuls les quatre critères de la pensée humaine font s’articuler
de concert, la science, la philosophie, l’art et la religion, ils sont
en mesure de permettre à l’humanité une évolution harmonieuse.
C’est la vision dominante des pays non musulmans.
L’islam est une caricature grotesque de la religion.




Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès