• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de oncle archibald

sur Énergie : passer du sale au propre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

oncle archibald 25 février 2014 09:21

Mon Cher Olivier, j’ai suivi le lien que vous donnez vers le site « le geste écolo » et muni d’une calculette j’ai à partir des chiffres indiqué voulu vérifier la pertinence des économies annoncées pour la récupération du petit lait à fins de production de méthane pour chauffer ces braves moines de l’abbaye de Tamié.

Nous disons donc un investissement de 255 000 Euros, dont 55% pris en charge par le contribuable lambda et 45 % par les moines cisterciens. Soit payé par les moines 114 759 Euros. On indique ensuite une économie de 6 720 Euros par an pour les moines grâce à cet investissement.

En divisant 114 750 Euros par 6720 Euros je trouve un amortissement sur 17 ans et non pas 4 ans comme annoncé. Ceci sans tenir compte de l’argent du contribuable qui comme chacun sait ne vaut rien et peut être allègrement gaspillé, mais quand même, celui qui le donne n’est pas totalement du même avis et cherche à savoir s’il a été dépensé à bon escient. Donc avec l’argent du contribuable le temps de retour sur investissement est de 255 000 Euros divisé par 6 720 soit 38 ans cette fois ....

Question : quelle est la durée de vie « normale » de l’installation, qui comme toute chaudière ou matériel industriel subit l’assaut des ans, que l’on appelle « effets de la vétusté » ce qui la rend au bout d’un certain temps inutilisable ? 15 ans ? 20 ans ? Plus ?

Longue vie aux moines de Tamié et à leur fromage, mais l’exemple donné pour vanter les « économies » qui découlent de cette installation est mal choisi à mon avis.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès