• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Nowhere Man

sur Steve McQueen : le Josh Randall de l'esclavage


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Nowhere Man 7 mars 2014 21:49

Je suis stupéfait par l’unanimisme des critiques ciné concernant ce film très moyen et surtout totalement prévisible. Intérêt nul. BO abominable.

J’ai eu le même sentiment en visionnant la grosse daube qu’est gravity, le chef-d’œuvre sans scénario ni acteurs( ou avec plutôt une seule actrice mais insupportable).

Pitié ! Redonnez-nous du Django, 3heures sans débander et avec une BO qui tue !


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès