• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de oncle archibald

sur Bénéfices : 50% pour les actionnaires et 0% pour les salariés


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

oncle archibald 12 mars 2014 10:46

Vous mélangez la problématique de l’aide à la compétitivité des entreprises qui en ont besoin pour survivre et les cadeaux fiscaux faits aux entreprises les plus rentables dans l’espoir qu’elles ne délocalisent pas.

Certaines très grosses entreprises peuvent faire du chantage au gouvernement alors que d’autres, des PME, des PMI, des artisans, des professions libérales, aimeraient pouvoir embaucher et se développer et ont besoin d’aides pour cela.

Les aides du gouvernement sont nécessaires pour certains et inutiles pour d’autres. C’est cette problématique que Monsieur Hollande a été incapable de traiter proprement. Un chef de PME lambda a très bien expliqué son problème : il est impossible de faire une équation diminution des charges égale embauche immédiate. 

Le processus est le suivant : diminution des charges égale meilleure compétitivité des entreprises, égale peut être conquête de nouveaux marchés, et si oui égale nouvelles embauches pour traiter davantage de commandes. 

C’est évident mais c’est difficile à dire alors qu’on a présenté les choses autrement juste pour se mettre en valeur : moi Président je ferai baisser le chômage. Ou c’est un âne ou c’est un manipulateur. Chacun sait qu’il n’est pas un âne .... Concluez !

Une mesure bien plus efficace était celle proposée par François Bayrou en 2007 : dispense de charges pour les deux premiers emplois d’une entreprise quelle qu’elle soit. Pour le menuisier du coin de ma rue qui a deux salariés absolument non délocalisables cela fait 100% d’exonération. Pour le garagiste du bas de ma rue qui a trois salariés et qui voudrait bien un quatrième mais qui craint de ne pas pouvoir le supporter, ça fait une embauche et 50% d’exonération. 

Pour Sanofi avec 40 000 employés ça fait 0,005 % de subventions. La pour sûr la mesure n’augmenterait pas beaucoup le profit des actionnaires. L’aide du gouvernement aux entreprises est très mal ciblée ! Il y a énormément de petites entreprises qui tournent en sous effectif parce qu’elle n’arrivent pas à s’en sortir ou qu’elle craignent de devoir licencier parce que la commande est très fluctuante. 

C’est sur ces emplois de proximité que le gouvernement devrait faire son effort. L’inconvénient c’est que lorsque SANOFI dit que sans aide publique il va « être obligé » de faire fabriquer ses médocs en Inde ce qui d’un seul coup mettra 5000 salariés au tapis juste avant des élections, le gouvernement cède au chantage.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès