• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Michel DROUET

sur Réforme territoriale : les minables à la manœuvre


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Michel DROUET Michel DROUET 3 juillet 2014 18:41

Bonsoir Fifi

Tout cela, je le sais déjà et je n’y souscris pas. Pour autant je n’ai pas l’impression de servir d’idiot utile à la destruction du pays. Il est de bon ton pour les souverainistes de dire que cette réforme est le cheval de troie.

Maintenant, ne rien faire, c’est justement continuer à dépenser à tort et à travers et à entretenir pléthore d’élus et de barons locaux qui pensent d’abord à eux avant de penser à nous. Et ce sont ceux-là même qui nous conduisent dans le mur de la mondialisation.

Il faut bien savoir que les élus et les partis politiques sont majoritairement contre cette réforme pas pour des raisons idéologiques, mais pour conserver leurs mandats.

Le problème, ce sont bien les élus que nous envoyons dans les différentes assemblées et ne croyez pas que leur opposition actuelle au projet de réforme rejoint votre crainte de disparition de la France. Ce serait une grave erreur de croire cela et de refuser la réforme.

Pour ma part j’adopte une attitude pragmatique et mon passé professionnel m’autorise quelque peu à dire que nous dépensons beaucoup trop dans les collectivités territoriales, qu’il y a des doublons (avec les services de l’Etat, également) et que tout cela se retrouve sur nos feuilles d’impôts locaux.

Alors, ne rien faire et ne rien dire, c’est accepter que ces impôts continuent d’augmenter, et par les temps qui courent...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès