• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Neos

sur De la démocratie sociale en France en 2007


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Neos 3 mars 2007 10:54

Cher Mr Candide, je me vois dans l’obligation de vous répondre puisque vos 2 derniers messages me sont attribués.

Je ne vois toujours pas pourquoi vous faites allusion à la IVe République, mais je conçois que cet argument soit repris par beaucoup de défenseurs de la Ve République, en proie à une singulière frayeur depuis que commence à poindre sur la scène publique l’hypothèse, encore timide mais séduisante, de sortir de ce régime (devenu selon moi obsolète) tout en douceur. En ce qui concerne l’originalité de la démocratie sociale, je répète une nouvelle fois que mon analyse est à cadrer dans le contexte de la Ve République. Il me semble sans trop prendre de risque, que les idéologies traversent le temps, mais les régimes eux se succèdent. Je pense que nous avons en France, aujourd’hui, l’occasion de tenter une expérience unique d’injecter de la démocratie sociale au XXIe siècle dans cette société française. C’est une opportunité soudaine mais qui pourrait, compte tenu de la conjoncture actuelle et de la configuration politique en Europe, s’avérer être un pari gagnant.

Quant à la ’publicité gratuite’ sur Mr Bayrou, je pense que chaque rédacteur est libre d’écrire des articles sur les sujets qui lui semblent intéressants, porteurs de débats, et il appartient au groupe des modérateurs d’apprécier si les consignes de rédaction sont respectées. Il va sans dire que si les idées portées et défendues par Mr Bayrou me semblent intéressantes, c’est peut-être parce qu’il est le seul sur la scène politique française à défendre la vision communautaire d’une Europe intégrée, vision NON IMPOSEE d’une France solidaire des Etats et des peuples en Europe (etnon pas une vision française de l’avenir de l’Europe), idée partagée par un certain nombre d’européens, dont je fais partie. Il est donc normal, me semble-t-il, de prendre plaisir à partager des idées avec les lecteurs qui pourraient être intéressées par celles-ci et faire découvrir ces idées aux autres.

Il est tout à fait légitime enfin que vous exprimiez votre désaccord sur le sujet, c’est votre bon droit, et je ne me permettrais point de vous juger sur ce point. S’il s’avérait toutefois que les lectures ne vous conviennent point ou plus, libre à vous d’écrire des articles pour contredire les propos qui vous semblent intolérables, voire (solution de dernier recours ?) de porter votre intérêt sur un autre forum de discussion que celui d’Agoravox.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès