• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de eric

sur Ukraine : L'UE prise dans le piège Américain, la France doit en sortir


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eric 19 août 2014 08:50

Pour mémoire, l’URSS a disparu il y a prêt de 25 ans...
Il est donc difficile de la soumettre à des sanctions économiques....Le reste est un peu à l’avenant. Un mélange de copié-colé littéral bizaroide ....http://www.lexpress.fr/actualite/catastrophe-ecologique-en-ukraine-que-hollande-ignore_1500709.html,http://french.ruvr.ru/2012_07_17/Ukraine-ecologie-eau-potable/-par exemple-, sans grand rapport avec la choucroute....


La Crimée est historiquement Russe ? Oui, et alors ? La Carélie est historiquement finlandaise, l’enclave de Kaliningrad allemande et Poutine n’a pas encore fixé de calendrier de retrait.Il y a une différence importante. La population de Crimée est certainement favorable a un rattachement. Mais c’est aussi le cas d’une partie de la Moldavie avec la Roumanie. Et puis la Russie est garante de l’intégrité territoriale de l’Ukraine depuis que celle-ci lui a livré les armes nucléaires « soviétiques » présente sur son territoire. 

L’écologie est catastrophique dans tous ces pays encore mal sortis du socialisme. Qu’est ce que cela a a voir avec l’entrée ou non dans la CEE ? Au pire, compte tenu des normes européennes, cela apparaîtrait au contraire comme une bonne solution. On trouve sans difficulté des études sur la qualité de l’eau dans tous les pays de l’ex URSS. Il est notable que les principaux progrès aient été réalisés dans ceux ( Baltes) qui sont entrés dans l’UE.

Tient, comme le journalisme citoyen, c’est en principe, parler de ce que l’on connaît.....une petite e anecdote vécue.
Le Patron de MIchelin Russie avait trouvé un super business : racheter au poids des vieux pneus. 
Avec les technologies Michelin, en en rien de temps, tu les transforme en pneus neufs. Mais le caoutchouc de pneus est considéré comme une matière première stratégique. La règlementation interdit l’exportation et prévoit de jeter les pneus usés dans les forêts environnantes. Les boîtes spécialisées dans ce « recyclage » coûteux, disposent d’un monopole. Elles seules ont le droit d’être payées pour cela....Elles se sont donc battu bec et ongles, à travers leurs copains au pouvoir pour maintenir l’interdiction de recycler les pneus. Tous cela n’arriverait pas si la Russie entrait dans l’Europe. Faut il en conclure, dans la logique de l’auteur que cette entrée est nécessaire d’un point de vue écologique ?

C’est un peu comme la conclusion de l’article :  imposer une conclusion politique objective à ce conflit interne qui ne passe pas forcément par une entrée de l’Ukraine dans l’UE. 

On a envie de dire, de quoi je me mêle ? Pourquoi ? Et comment ?

On peut ne pas lire...



Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès