• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de eric

sur Ukraine : L'UE prise dans le piège Américain, la France doit en sortir


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

eric 19 août 2014 11:25

Je ne dis pas. Au fond je suis d’accord avec vous en particulier sur la Crimée. 


Mais cela pose l’éternelle question de l’approche anglo-saxonne, « droit des peuples à disposer d’eux même », par rapport à l’approche française, une république laïque, mais au sens large, qui ne tient pas, ou peu, compte des communauté, quelles qu’elles soient. 

L’approche « wilsonnienne » est surtout sympa là ou il y a une relative homogénéité. Dans les régions multiethniques, ou multiconfessionelles, ou culturelles ou linguistiques, cela donne des conflits et de la cantonalisation.

C’est très clair au proche orient. On dit là-bas, « Israël, c’est un projet anglo-saxon » : un peuple un pays, avec des droits pour les minorités à condition qu’elles soient vraiment minoritaires.
Le Liban est un projet français : on met tous le monde ensemble en tentant de bien séparer ce qui est commun et national et ce qui reste communautaire et privé. 

A la fin, quand les moindres différences réelles ou fantasmées deviennent des légitimités « nationales » potentielles, la seule solution logique est le dépeçage avec presque toujours des déplacements de population. 

Personnellement, il me semble, avec George Corm ( « Le proche orient éclaté ») Que seul la forme impériale permet la cohabitation à long terme de gens différents ( empire austro hongrois, Ottoman, Français dans nos ex colonies, Soviétique puis russe aujourd’hui en fédération de Russie).

Ce qui me choque, c’est la facilité avec laquelle nos extrêmes français passent d’un principe à l’autre avec comme seule boussole, l’antiaméricanisme, qui est d’abord un « anti démocratie libérale ». 

Ce ne sont pas les américains qui ont situé la Crimée en Ukraine, ni qui ont validé ce choix au moment de l’éclatement de l’URSS. Ni qui l’ont garanti par traité. Le principe d’autodétermination conduirait à un éclatement de la Russie actuelle lourd de dangers (Tatar du tatarstan, tout le Caucase, à terme, l’extrême orient russe, sans parler de tous les autres peuples internes à la fédération).

Ce sont souvent les mêmes qui sont pour le droit des habitants de Crimée à rejoindre la Russie, contre le dépècement de la Serbie, pour le droit des migrants à voter au bout de 5 de présence, mais contre le droit des migrants de 4 ème ou 5 ème génération en Palestine à s’auto déterminer comme ils le veulent, pour un premier ministre « démocratiquement élu sur une base confessionnelle sous la pression de l’Iran », mais contre le fait que les américains cherchent comme ils peuvent des solutions pour rétablir un ordre relatif en Irak, contre l’intervention américaine en ex Yougoslavie, mais pour le droit des serbes de Croatie à être autonomes ou vice versa. Hostiles à l’intervention US en Somalie, mais prompt à dénoncer les conséquences de leur non intervention. 

Ce n’est pas leur méconnaissance totale des réalités en Russie et Ukraine, ni leur faculté à avoir des idées extrêmement péremptoire sur ces questions dont il ignorent à peu prêt tout, mais bien le fait que ce sont ces genres de logiques qui conduisent tout droit aux situation que connaissent ces pays. 

Quand on parvient à assimiler au nazisme le fait de vouloir parler ukrainien, à discerner des conflits religieux chez des yougoslaves dont la caractéristiques commune était des taux de pratique inférieurs à ceux de la France, ou à croire sincèrement aux postures islamisantes des extrémistes aux proche orient, on est pas loin de croire que les solutions aux problèmes en France sont dans la rue et dans « l’élimination des méchants ». 

Je sais bien qu’il y a là largement des postures de fin de soirée derrière des écrans d’ordinateur ; Il n’empêche. Il me semble que nos avons toute une catégorie d’extrémistes qui deviennent de plus en plus excités, irrationnels et obscurantistes. 

On ne peut pas oublier que ce genre de discours ont conduit à l’agression que l’on sait par les gamins qu’ils manipulent qui s’est traduite par la mort de l’un d’entre eux. La mort de Clément Méric. 









Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès