• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de asterix

sur Virus Ebola, Cuba va envoyer 165 médecins et infirmiers pour combattre le virus, les USA vont envoyer 3 000 militaires !


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

asterix asterix 22 septembre 2014 21:00

Je vais donc encore une fois mettre les choses au point.
Y’EN A MARRE DE CEUX QUI PRéTENDENT VOIR EN CUBA UN PARADIS SANS Y AVOIR JAMAIS FOUTU LES PIEDS !!!
J’y ai vécu 4 ans, ai-je dit. Arrivé en tant qu’homme de gauche convaincu, j’en suis parti dégoûté.
Je n’y ai rien trouvé de bon, de solidaire.

Et il faut ensuite que je m’incline devat de sombres imbéciles qui vivent de leurs certitudes, d’une propagande immonde qui n’a rien de commun avec tout ce que j’ai vécu.
Avec le peuple. JAMAIS avec les gens du régime !
Il s’agit d’un pays TOTALEMENT INéGALITAIRE !
Ne s’en sortent que les voleurs, les communistes structurels qui en tirent profit et, encore une inégalité profonde jamais mise en avant, ceux qui reçoivent des mandats de Miami.
Pour les autres, c’est le grand rien, le silence, la peur, la « necessitad » absolue de voler pour arrver à survivre.
ET LA MISèRE,
LE DéNUEMENT
LE NO FUTURE !
LE MENSONGE PERMANENT

Vous croyez vraiment que cela ne m’a pas profondément choqué ?
Renversé tout mon sens des valeurs ?

A Chapoutier dont j’apprécie la recherche de la vérité, je répondrai deux choses :

En un, que ce fameux embargo qu’on vous sert à toutes les sauces convient parfaitement aux deux parties. El juego del chulo y de la puta, disent les Habaneros. Chacun y gagne à baiser l’autre.
- Les USA en disant : voilà ce qui risque, que dis-je, qui va vous arriver si vous vous fourrez là dedans. Regardez comment ils agissent au Venezuela qui lui au moins est démocratique.
- Fidel en reportant tous ses échecs sur l’autre, rien que sur l’autre. Et preuve en est, cela marche ...Surtout chez les cons !
En toute objectivité, je rappelle que les USA que je n’aime pas du tout ont toujours dit qu’ils lèveraient la loi Heyles-Burton qui consacre le principe de l’embargo le jour où les autorités cubaines accepteront enfin une élection démocratique et pluraliste.
ON ATTEND DEPUIS 1959. D’abord Fidel, puis son frère et bientôt le fils de celui-ci, par ailleurs responsable des services secrets. C’est la Corée du Nord avec un peu de samba autour.
Plus le dollar, le dieu dollar !!!

En deux, que je n’ai strictement rien inventé en parlant du système médical cubain. Si on le compare à celui en vigueur dans d’autres pays du tiers-monde - et encore pas tous ! il est sûr qu’il y a pire ailleurs. Mais je vous livre une expérience personnelle, vécue mais j’étais à 3 km de là et on m’a hélas prévenu trop tard. La soeur de mon ex a fait un IVC. On l’amène à l’hôpital central, avenue Salvador Allende, elle suffoque. Et vous savez ce qu’on a demandé à son mari ? D’abord des dollars - pour la piqûre - pour l’examen - pour la canule - pour avoir le droit d’occuper un lit !!!
N’étant pas présent, y’avait pas de dollars...
ET BIEN ELLE A CREVé DEVANT LA PORTE !!!
Vous ne croyez pas que cela m’a révolté ?

Les lecteurs d’Agoravox me connaissent, je n’ai pas l’habitude de transgresser la vérité, celle que j’ai de mes yeux vu. Des exemples de transgression sociale à Cuba, j’en ai mille toutes aussi dingues, aussi révoltantes les unes que les autres t J’en ai déjà servi quelques-unes à Lasmani, le propagandiste attitré en ces mêmes colonnes QUI NE M’A JAMAIS RéPONDU !.
Et pour ceux qui en douteraient, je me suis toujours fermement opposé à SPARTACUS, le propagandiste inverse. 
Ce pays maudit est depuis toujours sous la coupe du diable. Que son Leader Maximo s’appelle Battista , Fidel ou Raoul, c’est du pareil au même.
LE CUBAIN N’A QU’UN MOT à LA BOUCHE : LIBERTAD !
Et cette liberté, c’est la valeur fondamentale de la gauche !
Le Cubain ne l’a jamais connue...
Je ’n’admets pas que le zigomar ose mettre ma parole en doute. Mais je lui pardonne, il ne sait pas combien il est intolérable de vivre dans le mensonge permanent.
Merci de m’avoir lu jusqu’au bout, j’me sens un peu mieux maintenant.
Salut à toi, camarade Chapoutier


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès