• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de diogène

sur Le référendum écossais sans intérêt


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

diogène diogène 26 septembre 2014 09:36
Dans votre article, l’analyse globale de ce type de consultation est juste. La bourgeoisie est même capable de faire comme si la consultation n’avait pas eu lieu si les résultat ne convient pas aux intérêts des deux factions, comme ce fut le cas en France avec le référendum sur l’Europe où le clan UMP et le clan PS étaient d’accord pour faire croire au peuple qu’il y avait un enjeu alors que leurs « héros », FH et NS avaient posé ensemble pour la couverture d’un hebdomadaire. Il aurait fallu comprendre que l’autre possibilité de l’alternative étaitun chaos mal défini.

Mais dans votre article, deux affirmations me paraissent contradictoires.
Vous écrivez au début :

« Les électeurs tranchent le débat même s’ils n’obtiennent aucun avantage dans ce combat. »

Bon ! OK ! c’est malheureusement vrai, c’est le « syndrome du larbin.
Mais vous écrivez à la fin de l’article :

 » La classe ouvrière britannique vivant en Écosse n’a pas mordu à l’hameçon nationaliste du chauvinisme écossais pas plus qu’à l’Union Jack britannique et elle s’est soit abstenue (15% d’abstention) "

Or :
- les abstentions ne sont pas forcément la classe ouvrière.
- la bourgeoisie (grande, moyenne ou petite) ne représente pas 85% de la population.
- les victimes du système ont bien choisi une des factions pour continuer à les exploiter : la faction de Londres

Merci de m’éclairer sur votre vision des choses et merci pour ce papier qui éclaire notre propre vie politique..


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès