• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Zip_N

sur Le sacre du vivant, essai post-darwinien sur l'essence de la vie et son évolution


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Zip_N Zip_N 5 octobre 2014 13:35

Par soi-même : ce que le biologiste hollandais dit vous semble logique ? je pense que c’est le contraire, c’est l’humain qui diverge de sa forme originelle et prend des traits de moins en moins simiesques, parce que l’homme vient du singe non pas le contraire. L’auteur pense que le singe descend de l’homme ? mdr Rien d’extraordinaire que le chimpanzé s’ éloigne du prototype humain vu que les années passent et que les territoires sont occupés, même les incendies n’y pourraient pas grand chose...

L’homme descend du singe, l’homme et le singe s’écartent du prototype de ressemblance ensemble, non pas qu’un seul. Il ne s’agit pas seulement du singe qui se développe en s’écartant d’un prototype humain, un s’éloigne et l’autre ne bouge pas n’a pas de sens sur ce sujet. si vous comparez un homme des villes de 100 ou 200 kilo et un pygmée d’Amazonie, vous pourrez surement comprendre que le 1er ne peut plus monter aux arbres sans être en danger de mort, en inadéquation. Il me semble que les modification se passent quand il y a un changement climatique u environnemental, changement de température, nourriture, besoin en energie. Il ne faut pas se focaliser que sur l’homme pour se métabolisme d’évolution. Les baleines et les dauphins ne sont pas des poissons, ils têtent. Les autruches ne volent plus (a cause de territoire), et des poissons se transforment en ayant un poumon (à cause de territoire trop petit par rapport à leur croissance. Oui les mammifères peuvent voler nager courrir, ou sauter d’arbre en arbre, même faire des J.O pour le démontrer.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès