• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de trevize

sur ZEN et centres tibétains, pourquoi j'ai tout laissé tomber. Témoignage


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

trevize trevize 16 octobre 2014 12:17

Réveiller la conscience des masses, c’est bien, sauf si c’est juste pour la mettre en mode berserk et détruire les élites, auquel cas ça n’apporte rien de neuf, parce que c’est ce qu’on fait tout le temps, c’est une réaction primaire, un réflexe mal maîtrisé.

Le système a besoin de stabilité pour fonctionner, donc à sa création nous le parons de mécanismes pour assurer cette stabilité, notamment des rapports de force entre les classes, une hiérarchie stricte et rigide entre les hommes.
Cette hiérarchie est peut-être comprise et acceptée par les premières générations, mais avec le temps, les nouveaux arrivants ne font que la subir, ils ne font que répéter ce qu’on leur demande de faire, adopter le comportement que le système attend d’eux en le recopiant des générations précédentes. Evidemment, ce sont des hommes qui maintiennent la hiérarchie en place, mais ils le font parce qu’ils ont été programmés pour ça, ils ont été élevés dans cette optique : la conscience du système s’exprime par la voix des générations précédentes vers la nouvelle génération.
Les élites de 1984 sont tout aussi manipulées et prisonnières du système mortifère dans lequel ils ont grandi que le reste de la population. Et ils sont tout aussi zombifiés, si ce n’est plus. Tous ces gens, élites et population, sont les purs rejetons du système. Ils ne font que maintenir le système en vie -> inversion des rôles. Et le mécanisme de stabilité ultime du système consiste à supprimer tous les éléments déviants, alors que c’est d’eux que peut venir son salut, son renouvellement.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès