• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de epicure

sur La « Démocratie bourgeoise », Cause toujours, ou Ferme ta G…


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

epicure 21 octobre 2014 21:44

Ton premier message est totalement faux sur l’individualisme, rajouter un pavé pour continuer dans le sens du mensonge et de l’erreur , est totalement inutile.
Tu ne sais pas ce que c’est l’individualisme, pas la peine d’en rajouter.
Que tu écrives une lignes ou un pavé, ça revient au même, c’est sans sans intérêt.
IL suffit de savoir lire, pour savoir que tu ne comprends pas ce que c’est l’indivdualisme, hors pour en parler il faudrait que tu comprenne ce que c’est.

Et tu rajoute une couche avec la démocratie, pour étaler encore plus ton ignorance.

Donc pou te rappeler l’inanité de tes affirmations :
l’individualisme s’oppose à l’autoritarisme.
Et comme l’autoritarisme peut s’incarner dans une personnes, alors que un groupe d’individus peuvent se positionner en tant qu’individus indépendant de cette personne autoritaire,
Dans ce cas c’est l’autoritarisme qui est réduit à une personne, et l’individualisme qui constitue le nombre. 
Donc si l’opposé de l’individualisme c’est une personne seul, l’individualisme ne peut pas se caractériser par une personne seule à l’exclusion de tous les autres.

L’individualisme s’oppose uniquement au lien social vertical, c’est à dire la soumission à une autorité, mais est parfaitement compatible avec le lien social horizontal, alors que c’est le particularisme qui est contre le lien social horizontal. Donc tu es mal placer pour critiquer l’individualisme puisque tu partage avec les égoïstes la même opposition au lien social horizontal, le lien du vivre ensemble , des relations pacifiées entre les gens d’une même société.

Tiens un autre exemple d’individualisme pluriel : la liberté sexuelle, c’est à dire deux personnes qui choisissent librement, sans contrainte, en faisant fi de tout stéréotypes et préjugés ou contraintes autoritaires, de se lier et d’avoir des rapports sexuels avec l’autre personne, ce sont bien deux individus qui sont ensembles, leur union n’annule pas leur individualité, c’est à dire leur autonomie de choix ( qui inclu la possibilité de réagir au cas où le choix se montrerait mauvais ).

Comme je te le répète la démocratie repose sur un principe à la fois universalistes, collectif donc, et individualiste, c’est à dire la démocratie considère que chaque individus constituant le collectif est son propre moteur à part égale avec les autres individus qui décident aussi en toute autonomie.
Donc la démocratie, considère bien un groupe d’individus comme le moteur de la démocratie.Et cela s’opose donc bien à l’autoritarisme.

Tout ce que tu me racontes n’a pour origine l’ignorance : à la fois de la définition de l’individualisme, et aussi l’existence de pensées individualistes qui sont à l’encontre de ce que tu racontes, basées donc sur le fait de prendre en compte touts les membres du collectif comme des individus capable d’autonomie et d’égal respect.
En fait tu es tellement intolérant, que tu ne peux pas accepter l’existence d’une pensée totalement opposée à la tienne,
Donc tu as beau ignorer l’individualisme universaliste, il existe bel et bien.

Tu as beau m’insulter , faute de savoir raisonner et argumenter, tout ce que tu alignes, n’est que mensonge et ignorance.

« 
L’individualisme est une conception philosophique, politique, sociale et morale qui tend à privilégier les droits, les intérêts et la valeur de l’individu par rapport à ceux du groupe. Il prône l’autonomie individuelle face aux diverses institutions sociales et politiques (la famille, le clan, la corporation, la caste...) qui exercent sur lui de multiples pressions. Il ne faut pas confondre individualisme et égoïsme
 »
Et quand c’est ’ensemble des membres du collectif qui disposent de cette autonomie, cela s’appelle la démocratie, ou le socialisme si on l’étend au delà du simple pouvoir politique.

"

L’individualisme repose sur deux principes :

  • la liberté individuelle, ou le droit de se préoccuper en premier lieu de la condition des individus de la société avant la condition de la société elle-même
  • l’autonomie morale : chaque individu se doit de mener une réflexion individuelle, sans que ses opinions soient dictées par un quelconque groupe social.

"

Voila ce qu’est l’individualisme, ce n’est pas ta réduction à une personne isolée.

Se préoccuper de la conditions DES individus, cela s’appelle la solidarité, la préoccupation du collectif, c’est justement la base du socialisme.

C’est ce qui différencie l’individualisme universaliste de l’individualisme particulariste, c’est que les particularistes ne retiennent de l’individualisme que la partie autonomie morale, et oublient les bessons des autres individus.

Et tout en bon particulariste , comme les égoïstes, il te faut tout diviniser, réduire, tu oublies aussi la partie liberté individualise collective.

Bref c’est bien toi qui est pareil que les individualistes égoïstes qui emmerdent le monde pour leur personne opposée aux autres, puisque vos deux pensées sont basées sur la socialisation des oppositions et conflits par l’exacerbation des différences et la réduction des personnes à des particularités clivantes ( propriété, race, religion, sexe, classe sociale etc... ), c’est à dire sur le particularisme.

Je ne vois pas en quoi tu peux vraiment la ramener au niveau du lien social, alors que les sociétés basées sur les principes de ton idéologies ont toujours posé des barrières sociales entre les gens, par l’établissement de hiérarchies exclusives.

Alors qu’au contraire l’individualisme universaliste, est basé sur la disparition de tous les clivages réducteurs entre les personnes, d’où son opposition au racisme, au sexisme, à la lutte des classes, au clivage de la société par les religions etc...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès