• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Trelawney

sur Les 35 heures réhabilités


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Trelawney Trelawney 17 décembre 2014 13:32

http://www2.assemblee-nationale.fr/14/commissions-d-enquete/reduction-du-temps-de-travail

Dans ce rapport on y parle de « ressenti », de « convictions », de « préjugés », de « sentiment ». Pas d’enquête chiffrée, pas d’analyse en profondeur. un de mes collaborateurs m’aurait soumis un rapport de la sorte, je le lui lançais à la figure et il finissait sur la champ sa carrière professionnelle dans mon entreprise. heureusement que maintenant je suis retraité

Ce lien est un rapport d’enquête réalise en 2003 par l’OCDE. Comparé à celui cité dans l’article il nous permettra de se faire une meilleure opinion des 35 heures.

http://www.oecd.org/fr/els/emp/25806219.pdf

Il faut déjà constater qu’on apprend dans le rapport de l’AN qu’en France on travaille en moyenne 39.5H (donc on fait 4.5H supplémentaires). Si on enlève les fonctionnaires, on peut constater donc que les 35H n’apporte rien en terme de progrès social.

La loi a été crée en 1998 et a été mise en application branche par branche en 2000. On nous annonce 300 000 emplois crée entre 1998 et 2002. C’est 300 000 emplois proviennent en partie de l’augmentation de la croissance entre 1997 et 2000 (taux supérieur à 3% par an) et à la fin de la crise immobilière de 1995 et à une forte hausse du travail dans le bâtiment. Dire que la réduction du chômage est du au 35H est réducteur. A partir de 2002, 35h ou pas, la croissance a baissé et le chômage a augmenté sans discontinuité depuis.

La financement du système de protection social français (retraite, maladie, chômage, allocation familiale etc.) est calculé sur le nombre d’heures travaillées. Diminuer ce nombre d’heure n’est pas sans conséquence sur la pérennité du financement des aides sociales..

Il est dit dans le rapport : « Au final, les sociétés françaises ont réalisé d’importants gains de productivité : entre 1998 et 2002, la productivité horaire du travail a augmenté de 2 à 3 %. »

Mon expérience personnelle des 35 heures : Patron d’une entreprise de 45 personnes, (en fait 120 personnes dont 45 en France et le reste en Belgique) le passage au 35 heures me donne un réduction globale de 180 heures par semaines soit 5 personnes. Pour conserver ma productivité, il faut soit que j’embauche 5 personnes ou soit trouver un moyen pour remplacer ces 5 personnes. J’ai opté pour la seconde solution en investissant dans une chaine automatique de production, qui m’a économisé l’embauche de 10 personnes. J’ai ensuite redéployer les 5 personnes sur d’autres chaines de montage. J’ai ainsi conservé mon personnel sans embauche supplémentaire. Les économie faites par les 5 personnes redéployé m’ont permis de payer le surcout de cotisation sociale du aux 35 heures. Je n’ai donc rien gagné et aussi rien perdu dans l’histoire. J’ai aussi prétexté des 35 heures pour bloquer les salaires pendant 4 ans. L’investissement m’a été en parti payé par des subventions de l’état et aussi européenne. C’est leur contribution aux 35 heures.

Mon opinion sur les 35 heures : C’était une riche idée car l’homme n’est pas fait pour se tuer à la tâche, mais les heures supplémentaires ont tué l’idée dans l’oeuf. Il aurait été utile d’accompagner cette réduction du temps de travail par une taxation complémentaire des cotisations sociales pour éviter que 15 ans après on se retrouve face à un mur.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès