• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de wesson

sur Connaissez-vous Yanis ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

wesson wesson 4 février 2015 14:28

Bonjour Fergus,


Si nous présupposons que Syriza entends bien mettre en oeuvre le programme qui les as fait porter au pouvoir, cela va effectivement à l’encontre de ce que l’Allemagne entends conserver de l’orthodoxie budgétaire Européenne. 

Et là en fait le calcul est assez simple : Si l’Allemagne cède à ce qui serait une « union des transferts » dont elle ne veut pas, cela lui coûterait en termes de PIB une dizaine de pourcent.

Par contre, si l’Allemagne décide de s’en aller avec sa zone d’influence actuelle (les pays du Nord ainsi que presque tous les pays de l’ex URSS) afin de conserver sa politique budgétaire, cela ne lui coûterait que 3% de son PIB.


Bref, il y a fort à parier que l’Allemagne trouvera largement moins coûteux de partir elle même de la construction Européenne (ou de s’en faire une avec les pays qui la suivent dans ce sens), que de devoir consacrer une large part de son PIB pour rééquilibrer les pays du Sud pour sauver l’union monétaire. 

Pas conséquent, si Syriza ne bluffe pas et tient bon, et si l’Allemagne aussi, la Grèce sera effectivement d’une manière ou d’une autre poussé hors de la zone Euro, ou c’est l’Allemagne qui se barrera.

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès