• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de grellety

sur L'exploitation nazie des corps et des biens des victimes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

grellety (---.---.160.179) 5 mars 2007 12:47

Effectivement, la Seconde Guerre Mondiale s’est bien, officiellement, terminée, le 8 mai 1945, et je n’ai pas de scoop qui infirme cette conviction internationale... Par contre, l’ouvrage de ces deux auteurs fourmille de révélations, puisqu’ils sont allés travailler sur des archives qui sont ouvertes depuis peu. Pour mieux percevoir cela, il faut donc lire l’entretien complet (10 pages word), ici

http://jeanchristophegrellety.typepad.com/lactionlitteraire/2007/03/le_fest in_du_re.html#comments

Lorsque vous écrivez :

"D’un autre côté il faut également bien reconnaitre qu’ils ne l’ont pas emporté au Paradis : L’Allemagne a été rasée jusqu’aux fondations, les collaborateurs se sont fait flinguer par les partisants à la libération et les chefs Nazis ont été tous passés à la baillonnette.

Dans un sens justice a déjà été faite.

Il est peut-être désormais temps de laisser refroidir les cendres de ce conflit et ses morts reposer enfin en paix."

non, ce n’est pas exacts que les collaborateurs ont été flingués par les partisans, puisqu’un Papon et tant d’autres, notamment riches et puissants, sont passés entre les mailles du filet. L’épuration a été totalement ratée, en particulier par la volonté de De Gaulle. Je m’étonne de votre utilisation du terme de « partisans », car c’est le mot que les allemands utilisaient pour désigner les résistants. Les chefs nazis ont tous été... pendus, sauf ceux qui ont réussi à disparaître, parfois définitivement, et ceux que les différentes organisations de justice ont décidé de laisser tranquilles, souvent parce que leurs responsables ignoraient l’étendue de leurs crimes. Enfin, c’est oublier ceux qui n’étaient pas des chefs, les bourreaux anonymes d’Hitler et qui ont commis directement, personnellement, des crimes, sans jamais avoir été poursuivis.

Non, « justice » n’a pas été faite, et ce n’est pas étonnant de voir, 60 ans plus tard, une droite pétainiste et une extrême-droite, germanophile, aussi performantes en France.

Non, il n’est pas temps de « laisser refroidir », car c’est ce qui a été fait depuis 60 ans, par la volonté des dirigeants français et européens, et cela a permis à trop d’individus responsables de ne jamais être inquiétés, et cela a permis à cette extrême-droite idéologique de rester à l’oeuvre et d’être aujourd’hui si active, dans l’espace public, dans la vie économique.


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès