• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Tillia

sur Foire du livre de Bruxelles : Entre marginalité et représentation négative


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Tillia Tillia 7 mars 2015 08:11

Les liaisons dangereuses étant le thème de cette foire du livre, il m’apparaît que les deux personnages, représentent le Bien et le Mal, les Ténèbres et la Lumière, en fait tout ce qui s’oppose et qui pourtant se lie dans un Bonheur/Malheur. C’est le Yin Yang de la Vie. 


Je n’ai jamais vu un démon ou une gargouille être représentés sous leurs meilleurs jours, ce sont des entités sombres de la littérature et du cinéma, par contre le personnage que le démon enlace est androgyne, ce flirt avec le danger peut aussi bien concerner un homme, qu’une femme, ou quelqu’un du 3ème genre (puisque c’est à la mode).

Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès