• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de grellety

sur L'exploitation nazie des corps et des biens des victimes


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

grellety (---.---.160.179) 5 mars 2007 16:01

Cette germanophilie qui m’étonne chez certains Français, c’est celle qu’un Le Pen a exprimé et pour laquelle il sera jugé après les élections : « les Français n’ont pas tant souffert que cela pendant la guerre, les bavures des allemands étaient inévitables, ... ». Le pseudo-patriote révèle son vrai visage : oui, il n’est pas xénophobe, puisqu’il y a de bons étrangers et de mauvais étrangers pour lui, et que, dans ce cas, il y avait de « bons allemands », les nazis. Mais vous avez raison sur un point : en étant ironique, j’utilise, à tort, la racine germano, alors que les Nazis n’étaient pas représentatifs de ce qu’étaient et de ce que sont les Allemands. Le suicide collectif pour les Allemands, eux qui sont les frères des « francs » ? Non, évidemment ! Mais qu’ils continuent, comme nous, à s’intéresser de très près à cette Histoire, à leur Histoire, à notre Histoire, car certains responsables ne sont pas morts, sans compter qu’ils ont travaillé à léguer leurs richesses, leurs « idées » à quelques jeunes européens...

Un très beau livre sur les rapports, complexes, terribles, entre des Français cultivés et un Allemand cultivé : « Le silence de la mer » de Vercors.

A propos des Allemands qui ont résisté au nazisme, et qui sont méconnus en France :

http://resistanceallemande.online.fr/ http://www.pcn-ncp.com/Widerstand.htm


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès