• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de M de Sourcessure

sur Du sac de Rome en 410 aux attentats de Paris en novembre 2015


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Chourave M de Sourcessure 8 décembre 2015 13:47

« il faut être prudent lorsque l’on fait ce type de parallèle trans-historique, surtout en mettant face à face des époques séparées par seize siècles »

— fin de citation —

On ne vous le fait pas dire !
Ce rapprochement est induit par la propagande matraquée par l’idéologie dominante et tellement intégrée dans certains cerveaux qu’ils croient être les auteurs d’une pensée qui n’est qu’un réflexe conditionné. 
Depuis le temps que le « choc des civilisations » sert de bible aux stratèges du camp de l’OTAN, la menace diffuse de la « barbarie » (puisque pour eux, terroristes = Islamistes = musulmans = non-chrétiens = barbares) entraîne une paranoïa collective qui fait voir des « barbares » partout, et surtout là où on met des barbouzes déguisés en barbares.
Alors, deuxièeme réflexe pavlovien : le mot « barbare » évoque tout de suite « l’empire romain ».
Or Alaric était un mercenaire de l’armée romaine qui, las d’attendre la solde de ses hommes qui devenaient nerveux, est venu avec eux à Rome pour se payer sur la bête qui avait une fâcheuse tendance à devenir insolvable.
C’est sûr que ça rappelle quelque chose, mais comme vous dîtes, « il faut être prudent lorsque l’on fait ce type de parallèle trans-historique, surtout en mettant face à face des époques séparées par seize siècles »


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès