• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Hervé Hum

sur Pourquoi nous ne sommes pas dans une démocratie selon Durkheim ?


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Hervé Hum Hervé Hum 14 février 2016 11:45

@Joseph

Si vous souhaitez me répondre « pas de propriété = solution » et « psychologie sociale = pas bien ». Ou bien encore « tous des exploiteurs » je ne vous répondrez pas.

Il ne suffit pas de caricaturer un propos pour l’invalider, il faut démonter son argumentation. Donc, au lieu de caricaturer, lisez plutôt mes articles, ils portent essentiellement sur le sujet ; Mais encore une fois, l’exception ne fait ps la règle, car c’est le principe du système qui impose l’exploitation, or, même si vous trouvez une forte proportion de propriétaires économiques et entrepreneurs qui ne pensent pas à exploiter les autres (ce que je crois aussi), ils y sont contraint par la dynamique du système, car sinon, ils font faillite ! Donc, sans réformer le système sur son principe directeur qu’est la propriété, impossible de changer sa dynamique et ses contraintes.

Surtout, je n’ai pas écris qu’il fallait supprimer la propriété en tant que telle, mais uniquement la propriété économique portant sur les biens communs que sont les ressources naturelles et les outils de productions. La propriété, qui à déplacé la souveraineté monarchique au niveau de la bourgeoisie, est alors déplacé vers tous les citoyens par le biais de la responsabilité (on ne peut pas supprimer la propriété sans lui trouver un substitut au moins égal). C’est plus complexe et subtil que ce qu’il n’y paraît et pour l’instant je reste sur le principe de base car je n’ai personne pour aller plus loin dans le développement.

Maintenant, quand j’écris qu’il faut passer de la propriété économique à la responsabilité économique, j’invite les gens à coopérer selon le dilemme du prisonnier. C’est à dire, qu’en posant l’équilibre entre droits et devoirs, j’écris que plus personne ne peut prétendre à capitaliser tous les droits et d’en faire supporter leur application par les autres (si l’autre ne me trahit pas, je suis libre et l’autre en prison pour longtemps°.

Bon, j’ai pas le temps de développer plus. 

Mais lisez au moins l’article "droits, devoirs, responsabilité et nouveau paradigme’, critiquez le comme je le fais avec les votre et peut être la curiosité vous fera lire et critiquer les autres.

Je reviendrai plus tard pour commenter le reste !

Bon dimanche...


Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès