• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile


Commentaire de Sébastien Junca

sur La science est une croyance comme les autres


Voir l'intégralité des commentaires de cet article

Sébastien Junca Sébastien Junca 20 février 2016 14:32

@Jean-Pierre Llabrés

Bonjour,

Vous citez une phrase dans laquelle nulle part il n’est écrit que la science n’a pas apporté de progrès à l’humanité. Le fait de dire qu’elle repose sur des postulats n’interdit pas qu’elle soit porteuse de bienfaits. Pas moins, pas plus d’ailleurs que la magie ou la religion qui ont, en leurs temps de prédominance, contribué à structurer, à organiser, à protéger et à développer les société humaines. Beaucoup des premières formes d’organisations sociales ont été élaborées à partir de croyances religieuses : les notions de tabous et autres interdits liés à l’exogamie ou à l’endogamie, l’inceste, etc. Pareillement pour l’aspect législatif. Les premières notions du droit, les premières lois furent des lois totémiques, donc originellement d’essence religieuse. Si la science a pu naître à une certaine période de notre histoire, ce n’est pas – si j’ose dire – « par magie ». Encore que l’expression ne soit pas tout à fait fausse car, justement, les premières formes de sciences ont commencées à véritablement prendre corps dans les pratiques des sorciers, chamans et autres magiciens de toutes les civilisations.

- Votre affirmation, un peu rapide, fait un mauvais procès à mon texte. Je n’y mets pas spécifiquement en cause la science. Je dis simplement qu’elle obéit, comme toute entité sociale, à des idées, des normes, des concepts, des catégories auxquelles nous croyons parce que ce sont des normes sur lesquelles sont réglées nos sociétés. Je ne remets pas spécifiquement en cause les résultats obtenus par la science dans ses différents domaines d’applications. Ce serait me faire plus idiot que je ne suis. Ce que je veux seulement c’est modérer, tempérer les systèmes, les interprétations d’ordre général, les certitudes mêmes que nous érigeons à partir des interprétations de ces observations et des résultats obtenus.

Encore une fois, je ne remets pas en cause les résultats scientifiques. Pas davantage que je ne remets en cause les résultats obtenus par le chaman dans ses guérisons ou ses prévisions souvent obtenues à partir d’une observation attentive de la nature. Ce que je souhaitais dire ici, c’est que les méthodes employées par la science ne sont pas différentes de celles employées par les croyances religieuses. Elles reposent toutes deux sur des consensus, des opinions majoritaires qui ont tour à tour élaboré les structures de nos sociétés en obtenant chacune dans leurs domaines de très bons résultats.

- Deuxièmement, vous oubliez un peu vite qu’à l’instar de la magie ou des religions, la science – malgré elle j’en conviens – a été tout aussi souvent utilisée pour faire le mal que pour faire le bien. C’est bien à partir des sciences que les technologies ont permis à la guerre de changer d’échelle. Les développements de la chimie, les études sur la résistance des matériaux, l’aéronautique, la physique classique, les mathématiques, la physique des particules… ont été autant d’impulsions données à la pulsion de mort.



Voir ce commentaire dans son contexte





Palmarès